Pages

dimanche 16 novembre 2014

Circle of salt blocks a ghost horse (1/3)

Depuis quelques années, un certain film d’épouvante  me hantait. En fait, c’est le fait de ne pas connaître le nom de ce film qui me perturbait. J’ai d’habitude une bonne mémoire pour les noms et ne pas me souvenir de celui-ci m’agaçait particulièrement. Je vais donc tenter de vous décrire mon enquête concernant ce mystérieux film.

Mon principal problème pour retrouver ce film vient de mes propres souvenirs. Ils sont peu nombreux et assez flous comme pour beaucoup de films que j’ai pu voir il y a plus de 10 ou 15 ans. Par exemple, j’ai vu le Dracula de Coppola (ou au moins une partie) étant enfant et tout ce dont je me souviens ce sont des scènes de correspondances entre les victimes du comte. Rien de très concret, rien qui permette vraiment d’identifier ce film parmi tous les films de vampire. Ah si ! Dracula portait un chapeau haut de forme.

Pour le film qui nous intéresse aujourd’hui, c’était à peine moins confus. Voici ce dont je me souvenais : Un groupe de personnes mené par un spécialiste de l’occulte s’aventurent dans un manoir hanté. Le chef d’équipe porte une petite moustache (est-ce Vincent Price ou Christopher Lee ?). Ils passent un couloir, des portes se ferment toutes seules. Dans la scène centrale du film, les survivants (trois personnes dont au moins une femme et le docteur spiritiste) sont dans une cave et au centre d’un cercle de sel censé les protéger d’apparitions maléfique qui vont les harceler toute la nuit. C’est cette scène qui est la plus claire dans mon esprit, je me souviens en particulier d’un passage durant lequel les apparitions sont des chevaliers fantomatiques. Ah, il s’agit d’un film produit dans les années 1960-1970 en couleur.
Voilà les bases… Et maintenant, il faut trouver le bon film !

L'attaque du cheval fantôme (2014),


Bon alors déjà, tout le début de la description que je viens de faire provient d’un autre film « The Haunting » ou en français « La maison du diable ». Ce film de 1963 raconte très exactement l’histoire d’un groupe de personnes menée par un spécialiste de l’occulte qui s’aventure dans un manoir hanté… Il y a bien un chef d’équipe à petite moustache et des portes qui se ferment toutes seules. C’est un film que j’aime beaucoup revoir et qui m’a beaucoup marqué d’où ma confusion. Mais c’est un film en noir et blanc, et c’est un film sans cercle de craie et enfin c’est surtout un film sans cavalier spectral… Une fois les souvenirs triés, il ne me restait  plus qu’à faire une rapide recherche pour Internet pour enfin trouver le bon titre.

The Haunting (1963), Robert Wise (Fun Fact : il a réalisé ce film entre West Side Story et La mélodie du Bonheur !)

Mais ça ce sera l’objet de la seconde partie de cette histoire…

3 commentaires:

  1. Intéressant, mon cher Watson! Tu me donnes envie de le voir, ce film!

    RépondreSupprimer
  2. On veut la suite !

    RépondreSupprimer